• Partie 1

Le massage des personnes âgées

Le massage de bien-être en maison de retraite

Un temps de rencontre, de partage, de plaisir...

La maison de retraite est encore trop souvent perçue comme un lieu où les personnes accueillies subissent les soins qui leur sont apportés et les ressentent parfois même comme une agression.

Qu’il s’agisse de soins médicaux ou de soins d’hygiène, les professionnels qui y œuvrent ne peuvent prendre suffisamment de temps d'écoute pour la personne aidée. En outre, par ses capacités physiques et intellectuelles parfois altérées, la personne âgée ne peut plus exprimer un souhait, un désir, une volonté, et parfois l’entourage ne sait pas en percevoir l’expression, ce qui augmente son inconfort.

En maison de retraite, le toucher est le sens le moins sollicité, ou seulement par nécessité au moment des soins. Et pourtant, lorsqu'il est proposé, le massage de relaxation devient une évidence tant pour les personnes âgées qui en bénéficient que pour les soignants et les familles qui en constatent les effets positifs, en permettant de rétablir une communication sensorielle.

Le praticien en massage bien-être qui intervient en maison de retraite est en lien constant avec les infirmières et les soignants. Il adapte son temps et les conditions de son intervention en fonction des événements rencontrées par la personne âgée dans les heures ou les jours qui ont précédés sa venue.

En mesure de consacrer à chacun une attention particulière et de créer des moments d’écoute de qualité par son approche humaniste et bienveillante, il interroge la personne sur ce qu’elle souhaite, se préoccupe de son confort pendant le soin et permet que le massage devienne un temps de communication privilégié.

Proposé dans le lieu choisi par le résident, installé comme il le souhaite, le massage de relaxation apporte à la personne âgée, par une approche corporelle sereine et rassurante, un confort et un apaisement bien venu.

Un résident tranquille, rassuré, une famille soulagée et impliquée, un personnel posé et engagé, les conditions sont réunies pour un meilleur accompagnement de la personne accueillie en maison de retraite. C’est également une reconnaissance de la qualité de la prise en charge permettant de faire évoluer favorablement l’image de la maison de retraite.

Les bienfaits du massage chez la personne âgée

Enveloppe protectrice et organe social, la peau est considérée comme le lien privilégié entre l’environnement extérieur et notre moi intérieur.

Ainsi, le petit enfant en touchant et en étant touché, prend progressivement conscience de son propre corps. Indispensable pour sa croissance physique comme pour son développement émotionnel, ces contacts lui permettent dès les premières heures de sa vie d’établir des liens affectifs avec ses proches.

Ces contacts valent pour tous et notamment pour les personnes âgées qui s’isolent avec les années ou celles dont l'état de santé limite les fonctions de certaines parties du corps. Dès lors, préserver et stimuler ce sens du toucher, intact tout au long de la vie, s’avère indispensable.

Recevoir un massage permet de remettre en circulation toutes les énergies. Communication non verbale basée sur l’empathie, il apporte des bienfaits considérables pour l’équilibre émotionnel : il sécurise et répond au besoin d’être touché et permet de conserver des liens affectifs sans besoin de mots.

Masser une personne âgée en respectant son rythme, ses besoins et ses envies, c’est être attentif au souffle de vie, aux émotions, aux réactions, c'est sentir peu à peu la confiance s'installer grâce aux mains qui apaisent, réchauffent, soulagent puisqu'elles sont dirigées par l’amour.

Excellent antidote contre l’insomnie, la fatigue et le stress, le massage aide également à mieux se mouvoir et à conserver autonomie et équilibre. La présence du masseur qui procure bien-être et relaxation rassure. Vous pouvez lui confier vos problèmes et vous détendre complètement.

Pour la personne malade, le massage s’avère être un moyen efficace pour soulager des traitements médicamenteux.

Le massage va bien au-delà d’un simple confort, c’est un réel lien social et relationnel qui permet de retisser les générations autrement que par les mots et dont les effets se font ressentir immédiatement.

Prise en charge des douleurs de la personne âgée par le massage : ce que dit la médecine

La douleur est un symptôme fréquent chez les personnes âgées. Compte-tenu de sa prévalence très élevée, de son impact sur l’état psychique et sur la qualité de vie, celle-ci a des répercussions particulièrement négatives sur les actes de la vie quotidienne.

Certaines techniques de massage ont fait la preuve de leur efficacité sur de nombreuses situations douloureuses. Encore largement méconnues, elles présentent cependant peu de contre-indications et être une alternative ou un complément efficace à la médication systématique.

Même si la preuve de son efficacité se prête difficilement à l’évaluation scientifique du fait de la multiplicité des modalités d’exécution, du savoir-faire propre au thérapeute et des résonances psycho-affectives du massé, le massage est la technique la plus connue et certainement la plus appréciée. Outre son action antalgique, il permet une détente psychique, avec un contact physique très apprécié par les personnes âgées.

Certaines pratiques ont la faveur des massothérapeutes :

Les techniques superficielles : pressions glissées, frictions ou pétrissages légers produisent une vasodilatation qui favorise, d’une part, le mécanisme de régénération et de cicatrisation des tissus lésés et, d’autre part, la libération des adhérences sous-cutanées. Ce sont des manœuvres douces et mesurées, adaptées à la sensibilité de chacun.

Ce type de massage est utile pour traiter les lombalgies et lutter contre la douleur liée aux adhérences cicatricielles.

Les techniques type étirements, pressions ou frictions favorisent le relâchement musculaire. Elles sont indiquées pour le soulagement des douleurs liées aux contractures d’origine mécanique et aux points-gâchette (point qui provoque une vive douleur locale).

Les manœuvres plus appuyées sur les tendons et les ligaments sont appropriées aux douleurs périarticulaires et tendineuses (tendinites des épaules par exemple). Par frictions transversales, elles provoquent une hyperthermie mécanique et une mobilisation des tissus lésés, permettant alors de restaurer la mobilité des tissus et d’obtenir rapidement un effet sédatif et anti-inflammatoire.

Enfin, le rôle bénéfique du massage abdominal est souligné par de nombreuses études. Il est très utile pour lutter contre la constipation aiguë ou chronique et les divers troubles du transit, qui affectent très souvent les personnes âgées sédentaires et s’hydratant peu.

En pratique, la durée d'une séance de massage varie de quinze minutes à une heure selon la tolérance du patient. Il réduit sensiblement l’anxiété associée aux douleurs. Ses contre-indications sont rares (maladies inflammatoires aiguës, fragilité vasculaire et certaines lésions cutanées).


    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110