​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110
    • Mahâbhârata (XII, 240)

    Le désir

    Dans le cœur humain, pousse un arbre merveilleux, appelé désir.

    Il est né de la graine appelée erreur.

    La colère et l'orgueil constituent son gros tronc.

    Le désir d'action est le bassin d'irrigation à son pied.

    L'ignorance est la racine de cet arbre, et l'inattention est l'eau qui le nourrit.

    L'envie constitue ses feuilles.

    Les mauvaises actions des vies passées sont sa force vitale.

    Le manque de jugement et l'anxiété sont ses petites branches, le chagrin forme ses grosses branches, et la peur est sa pousse.

    La soif de plaisir forme les plantes grimpantes qui s'attachent à lui.

    Les gens avides, attachés par des chaînes de fer, lui rendent hommage, espérant obtenir ses fruits.

    Ceux qui rejettent ces chaînes et abattent cet arbre, se libèrent du chagrin et de la joie, et parviennent à réaliser la fin de ceux-ci.

    Les insensés qui nourrissent cet arbre en cédant à leurs sens, sont détruits par ces plaisirs mêmes, comme les patients qui consomment un médicament toxique.

    La personne habile arrache et coupe la racine profonde de l'arbre avec l'épée de la sagesse.