• Partie 5

Le massage des personnes âgées


Le toucher, le massage et les soins palliatifs

Aujourd’hui les services de soins palliatifs interpellent la notion même du soin. Traiter est une chose, soigner en est une autre. En soins palliatifs ce ne sont ni le traitement, ni la visée thérapeutique de guérir qui sont prioritaires, mais prendre soin de la personne dans sa globalité, son intégrité, qu’elle vive le mieux possible les jours qui lui restent à vivre.

Ce n’est donc pas par hasard que le massage y trouve un écho extrêmement favorable, cette démarche globale étant respectueuse des réels besoins de chacun.

En effet, le patient en soins palliatifs vit des sentiments portés et exprimés par son corps. Il peut éprouver attirance, répulsion, amour, agressivité, haine. Le contact, le regard, le corps suggère sans faux semblant la présence, l'écoute ; il communique la confiance, la sécurité, le calme dont a besoin la personne en fin de vie.

Les soins palliatifs sont des soins actifs qui prennent en compte l’ensemble de la personne pour soulager ses douleurs physiques, sa souffrance morale et améliorer son confort. Le massage s'inscrit dans cette démarche d’accompagnement en exprimant au malade, aussi longtemps qu’il est en vie, la meilleure qualité de soins jusqu’au dernier moment.

Les kinésithérapeutes n'ont pas le monopole du massage : le massage est universel, utilisé partout et par tous depuis plus de 6000 ans !

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110