• Catherine

La démarche spirituelle et ses dangers

Partie 2


L'attachement à l'illumination n'est pas le seul piège du cheminement spirituel. Il en existe bien d'autres que des voyageurs ont remarqués au fil des ans. En voici huit parmi les plus courants :

Puer le zen


Cette expression veut évoquer l'attitude des gens qui font grand cas du fait qu'ils sont passés par des expériences spirituelles particulièrement puissantes qui ont ébranlé leur ego ; ils insistent fortement sur le fait qu'un tel événement leur est arrivé à eux.

Être pressé


Le cheminement spirituel dure toute la vie, sinon plus. Les Américains en particulier espèrent, et même exigent, des résultats instantanés. C'est peut-être possible dans le cas des céréales pour le petit déjeuner, mais ce n'est pas ainsi que fonctionne le cheminement spirituel.

La patience est une qualité importante dans toute tradition spirituelle.

La chasse au gourou dans le supermarché spirituel


Le supermarché spirituel est bien rempli de nos jours. Au commencement de la recherche, il est nécessaire de goûter pour savoir ce qu'il y a en rayons, mais cela peut facilement tourner au lèche-vitrine spirituel, simple substitut d'une véritable vie spirituelle.

Un maître peut vous montrer la voie, vous donner un exemple, mais il ne peut rien faire à votre place. Le lèche-vitrine est amusant, mais à un moment donné, il est nécessaire de s'asseoir et de manger.

Planer


Nous pouvons traverser des états d'esprit variés et multiples au cours de nos pratiques spirituelles. Certains semblent excellents. Les états planants ou extatiques peuvent être provoqués par la méditation prolongée, le jeûne, certains régimes, l'usage de drogues ou la privation de sommeil.

Bien que ces pratiques puissent être instructives dans certaines conditions, elles peuvent également devenir une distraction ; elles ne constituent pas le but de la pratique spirituelle, mais une étape sur la route.

Tout est maya ou illusion


C'est sans doute vrai au niveau de l'absolu, et moins vrai au niveau du relatif où nous vivons la plupart du temps. Une variante de ce thème consiste à penser que la spiritualité nous épargne de nous soumettre aux lois du monde des phénomènes. Ce n'est pas le cas.

Peu importe la profondeur de notre compréhension ou la grandeur de notre amour et de notre compassion, nous devons encore payer nos factures, nous arrêter aux feux rouges, sortir les poubelles et faire la vaisselle. Nous devons nous rappeler notre code postal même au cœur de l'extase intergalactique.

Tout est karma, ou destinée, ou sort


Cette croyance est à la source de l'infâme syndrome de la passivité spirituelle. En fait, le mot karma, en sanskrit, signifie action, et l'enseignement du karma ne se réfère à rien de plus mystérieux que les lois de l'action et de la réaction, également connues sous le nom de cause à effet.

Ce que vous faites aujourd'hui aura pour résultat, jusqu'à un certain point, ce qui se produira demain. Donc, faites attention à vos actions présentes. Ne blâmez pas le passé ou ne vous fixez pas sur lui.

L'occulte


Occulte signifie caché. C'est le domaine des enseignements secrets, de la magie, des visites de l'au-delà.

Au mieux, les enseignements occultes sont ce qui reste d'une tradition ou science ésotérique qui fut en grande partie détruite par l'Église.

Marcher sur la Voie du milieu


Cela ne veut pas nécessairement dire tout faire modérément, du moins si nous considérons la modération comme un état d'esprit tiède. La voie exige de l'intensité, et même parfois de la passion.

La personne qui est sur la Voie du milieu ne se plie ni ne s'attache aux opinions et aux préjugés, ni même à aucun point de vue particulier. Loin d'être une voie de compromis, la Voie du milieu est sans compromis dans son engagement à la logique du voyage spirituel.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110