​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110
    • Catherine

    Tenir la peur à distance


    A chaque fois que dans le ciel le tonnerre grondait et se fendait d'éclairs, un minuscule moineau, inquiet de tout, aimant et vif, se couchait, le bec en l'air.

    Il tendait de toutes ses forces ses pattes menues.

    Un renard qui fouinait parmi les fourrés de son museau fin, le vit ainsi et lui demanda :

    - Que fais-tu donc moineau ?

    L'oiseau lui répondit :

    - Je protège la terre. Elle porte tant d'êtres vivants. Si le ciel tombait, il écraserait tout. Il faut donc que je le soutienne.

    Le renard s'étonna puis éclata de rire. Lorsqu'il reprit son souffle, il lui dit :

    - Moineau, as-tu vues tes pattes ? Des fétus tremblants, maigrelets. Et tu penses soutenir le ciel avec ces deux brins de paille ?

    - Oui. Car a chacun ses soucis, ses rêves, ses amours, a chacun son ciel ici-bas, répondit l'oiseau. Je garde ma peur à distance. Va ton chemin, renard. Comment pourrais-tu comprendre ?