• Catherine

Kama Sutra : 8

Une autre bonne idée : danser. Sans rien connaître des raffinements supérieurs de la musique classique ou de l'art, le danseur peut littéralement transporter une femme par son habileté sur la piste de danse. De même, en peignant ou en esquissant un portrait de l'aimée, l'amant parviendra à vaincre ses défenses.

Le talent littéraire fera bien des envieux : un poème d'amour a le pouvoir de libérer les hormones d'une femme plus efficacement qu'aucun philtre et un beau vers cité à propos forcera l'admiration. Tous les hommes ne peuvent pas être poètes, mais il est bon qu'ils apprennent à réciter un poème connu ou a bien raconter une histoire.

En somme, lors de la première rencontre, il est essentiel que l'homme ne se montre pas intéressé que par la saillie de ses biceps ou la saillie tout court ! Avant tout, il doit s'efforcer de créer un cadre propice à la découverte et à la montée de ce désir, qui, le moment venu, débouchera sur l'union plus réussie "du saillant et du creux".

Comment mener à bien une telle entreprise ? Autrefois, on apprenait à résoudre des énigmes ; aujourd'hui, il convient d'avoir de l'esprit, de s'exprimer élégamment et de faire preuve d'humour.

Pourquoi ne pas également s'intéresser au jardinage ? Imaginons une promenade en forêt. Deux options : d'un côté, un amoureux transi, muet de désir, et de l'autre un compagnon disert, qui raconte comment il a planté une vigne vierge, puis l'a arrosée et taillée avec amour. N'est-ce pas le second que la femme regardera avec un attendrissement profond ?

Messieurs, retenez cela : les femmes n'ont rien contre les muscles, mais elles aiment découvrir, surtout au début, le cerveau qui les habite ! Révéler ses loisirs, c'est semer des indices de cette activité cérébrale si chère à la gent féminine. L'architecture, la ferronnerie, l'étymologie et les pierres précieuses hier, mais aujourd'hui libre à vous de citer le management, la philosophie, l'informatique ou l'anthropologie…

Nulle obligation que les qualités soient exclusivement intellectuelles. L'habileté manuelle reste rarement sans succès auprès des femmes. S'en remettre aux mains d'un homme qui sait manier des matières nobles comme le bois, n'est-ce pas un rêve féminin ? Surtout si le menuisier en question prend le temps de lui fabriquer un petit présent !

Les sports aquatiques, peut-être parce qu'ils sont associés à tout ce qui peut se passer "dessous", constituent aussi une valeur sûre. Celui qui sait bander un arc ou manier le sabre est en aussi bonne position qu'un champion de golf ou un boxeur sans faiblesse. Les jeux de société ne sont pas également à dédaigner.

Parlons maintenant d'apparence. Il convient qu'un amant accompli maîtrise l'art de la présentation. Il ne s'agit pas nécessairement de s'habiller chez les grands couturiers, mais, s'il ne peut s'offrir ce luxe, il doit savoir masquer les imperfections de son habit en le portant avec ingéniosité. Il doit aussi connaître les parfums. Inutile toutefois de faire suffoquer l'aimée en s'aspergeant d'une mauvaise eau de toilette (ou même d'une bonne).

Un bon cuisinier est assuré d'allumer quelque feu, de même que l'homme capable de préparer une bonne boisson en résistant à la tentation d'y verser une bonne dose d'alcool désinhibant afin de passer plus vite au lit ! C'est par leurs différentes saveurs et couleurs qu'une boisson contribue à l'excitation : rien n'est plus à fuir qu'une conclusion prématurée.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110