​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110
    • Catherine

    Kama Sutra : 13


    Ce que femme veut

    Toujours soucieux des plaisirs des femmes, nous en venons à nous pencher sur un problème inattendu : la différence de taille des organes génitaux, aussi bien féminins que masculins. C'est l'accord optimal entre ces gabarits variés qui justifie l'invention des fameuses positions acrobatiques du Kama Sutra. Aujourd'hui, faut-il faire de cette harmonie un point crucial ? Je ne pense pas. Les organes sexuels des hommes et des femmes ont une telle multiplicité qu'il est vain de tenter de les classer.

    En effet, l'intérêt de ces mesures reste anecdotique et il ne faut jamais laisser les centimètres prendre le pas sur les sentiments. Dans ce domaine, mon message est invariable : chaque femme est unique. Si certains couples s'accordent mieux physiquement, d'autres combinaisons sont possibles, pourvu que l'homme s'intéresse à la femme pour elle-même et prenne en compte ses caractéristiques sans perdre sa spontanéité.

    Enfin, il existe des différences bien plus significatives entre les hommes et les femmes.

    Ainsi, qu'ils soient animés d'une passion grande, moyenne ou petite lors du coït, les hommes s'arrêtent et sont satisfaits après l'éjaculation, alors que ce n'est pas le cas pour les femmes.

    Une autre différence importante : le rythme.

    Les femmes préfèrent les hommes qui prennent leur temps et sont frustrées avec ceux qui ne le prennent pas. Soyons réalistes, il ne s'agit pas là d'un scoop, même si cette vérité ne plaît pas toujours. Je vous exhorte à exercer votre capacité d'autocontrôle, sans prétendre à quelque but transcendantal, mais juste pour accroître le plaisir de votre femme et d'être ainsi plus désirable.

    Les femmes espèrent des hommes qu'ils satisfassent leurs attentes. C'est légitime. Si une femme a besoin de plus de temps pour atteindre la jouissance et qu'elle aime de toute évidence cette progression, il est naturel qu'elle souhaite la prolonger.

    En effet, le désir féminin est comme un arc qui se tend peu à peu : détendue au début, la femme atteint par degrés un point où l'intensité de l'excitation lui fait perdre la conscience de son corps, jusqu'à ce qu'elle soit enfin assouvie.

    Tout homme doit en tenir compte. Car si vous la pénétrez dès le début, vos vigoureux coups de reins se révéleront peut-être, du moins pour la femme, beaucoup de bruit pour rien. La passion féminine n'acquiert que graduellement son rythme.

    En résumé, si hommes et femmes sont consumées identiquement par la flamme agréable du désir, pour mieux l'attiser, vous devez comprendre que les femmes ont un rapport différent au plaisir. Cette différence s'illustre sur le plan psychologique pendant l'acte sexuel car l'homme pense : "Cette femme s’unit à moi", la femme pense elle : "Je m'unis à cet homme". Là se trouve toute la différence...

    Les femmes ressentent le plaisir d'une manière aussi intense que les hommes, vous devez le reconnaître et vous efforcer de ne pas les frustrer de leur plaisir.

    Ainsi, lors de la première fois que vous ferez l'amour avec votre compagne, vous jouirez probablement très vite, mais votre performance durera plus longtemps lors des unions suivantes la même nuit. Pour la femme, c'est l'inverse : la première fois, elle s'éveillera lentement, mais les fois suivantes, pendant la même nuit, sa passion sera intense et elle aura besoin de moins de temps pour l'assouvir.