• Catherine

Kama Sutra : 17

Que cette quantité d'instruction ne vous fasse pas perdre patience. Je n'apprécierai pas que vous me considériez comme un tyran de la chambre à coucher ! Je ne cesserais au contraire de souligner que le Kama Sutra n'est qu'un guide et que ses consignes, loin d'être gravées dans le marbre, ne demande pas à être suivies à la lettre.

Dans le feu de la passion, il n'y a ni manuel ni ordre fixé qui vaille : une étreinte peut précéder un baiser ou inversement. Les voies de la passion sont imprévisibles ; c'est précisément ce qui fait du sexe une source intarissable de plaisir.

Pourtant, même dans ce tumulte magnifiquement désordonné, une règle demeure : l'amant doit rester attentif aux attentes de l'aimée et l'aider à exprimer toute sa sensualité. Ainsi, le baiser ne se résume pas à la rencontre des lèvres, il constitue une forme complexe de communication qui implique de nombreuses parties du corps, selon des variations toutes plus plaisantes les unes que les autres.

Vous devez vous efforcer de garder la spontanéité, et l'intensité, du baiser sans perdre de vue la complexité fascinante de sa pratique. Les zones à embrasser sont multiples : chevelure, front, yeux, joues, lèvres, intérieur de la bouche, gorge, seins...

Embrasser dès maintenant la naissance des cuisses est selon moi un peu trop tôt : il n'y a aucune considération morale qui me dicte cette réserve. Comme toujours, c'est la réaction de votre partenaire qui doit vous guider : un baiser aussi profond sous la ceinture peut s'avérer trop intrusif et trop tôt, alors que tout le corps attend d'être joyeusement découvert.

Si votre aimée est d'accord pour oublier la progression linéaire des choses et souhaite commencer directement au niveau des cuisses, vous pouvez bien sûr saisir l'occasion. Mais si elle préfère progresser lentement et sans tenir d'abord aux zones où elle se sent en confiance, il convient de respecter son hésitation sans en être frustré.

La femme qui vous a permis de l'embrasser sur les yeux, les lèvres et les seins est déjà devenue la source du plus divin des plaisirs et ayez la grâce de savourer cette offrande dignement, sans chercher à vous précipiter vers des eaux plus profondes avant que celle-ci ne soit prête à plonger avec vous.

Ce sont des considérations similaires qui m'incite à vous conseiller, lors de la première rencontre, de s'en tenir à des baisers modérés. Pendant un certain temps, bien entendu, car une telle retenue ne sera plus nécessaire par la suite...

Il reste toujours crucial de bien interpréter la réaction féminine. Si vous attirez votre partenaire à vous, placez vos lèvres sur les siennes et qu'elle résiste ni ne réagit, il serait imprudent d'accorder à ce baiser une valeur autre que "de pure forme". Vous devez, dans votre ardeur, respecter la pudeur de votre compagne, ses inhibitions ou incertitudes.

Si, au contraire elle répond à vos baiser, appuie ses lèvres légèrement ou en frémissant, vous pouvez impulser un mouvement au baiser. Avec la langue, le signal prend une qualité différente.

Il convient aussi d'observer les yeux avec attention : ainsi, si elle passe la langue sur vos lèvres, ferme les yeux et vous attire à elle, le message est très positif. Créativité et imagination sont des cartes maîtresses à ce jeu.

Pour un débutant, le baiser "ordinaire" peut sembler le plus accessible : les lèvres se rencontrent directement, de face. Mais rien n'oblige à être si prévisible. La variation est non seulement possible, mais extrêmement gratifiante la plupart du temps.

Par exemple, exécuter un baiser "oblique" lors duquel vos lèvres rencontrent celles de votre partenaire en diagonale et avec sensualité. Vous pouvez aussi tout efficacement lui relever doucement le visage et planté un baiser "tournant" épanoui sur ses lèvres frémissantes. Vous pouvez exécuter tous ces baisers avec des pressions différentes, sur les deux lèvres ou une seule à la fois. En pressant la lèvre inférieure avec une force délibérée mais contrôlée, vous donnerait un baiser "appuyé".

Vous pouvez aussi si le cœur vous en dit, utiliser les doigts : tenir la lèvre inférieure de votre partenaire entre deux doigts, de manière qu'elle forme un "o" et passer lentement votre langue sur cette circonférence, avant de presser les lèvres avec force.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110