• Catherine

Kama Sutra : 19

Griffer

Les amants peuvent laisser des traces de griffures sur le corps de l'autre. Je vous en conseille l'usage uniquement pendant les jeux amoureux avancés et leur usage ne doit pas devenir habituel.

Les ongles ne doivent entrer en action que lorsque la passion est intense et que les partenaires sont à son sommet. Une petite réserve toutefois : vous serai bien avisé de les dégainer que lorsque votre partenaire sera prête, car sinon c'est un médecin et non un orgasme qu'elle réclamera !

Un tel avertissement n'est pas inutile pour ceux qui sont parfois trop enclins à croire les femmes toujours prêtes à se pâmer extatiquement devant tout assaut de force brutale et machiste. C'est parfois le cas, mais pas la plupart du temps : vous n'êtes pas moins séduisant lorsque vous faites preuve de douceur. Si vous désirez égratigner la peau, vous devez donc le faire au bon moment et surtout de manière appropriée.

Des exemples de situations où une trace creusée par les ongles est de mise ? Le départ ou le retour de voyage, la réconciliation des amants après une dispute… réel moment d'intensité où, dans le feu de la passion, vous pouvez ressentir la nécessité d'exprimer votre engagement renouvelé et où votre partenaire est prête à les accueillir et à faire preuve de réciprocité. Je vous encourage en pareilles circonstances à vous libérer de toute inhibition.

Si vous souhaitez utiliser vos ongles dans la "bataille" amoureuse, vous devez apprendre à les soigner. Ceux-ci doivent tout d'abord être propres : leur but est d'enflammer la passion, non de creuser des blessures susceptibles de s'infecter. Des ongles cassés sont inacceptables. Idéalement doux et entiers, avec une surface effilée et lisse, pas excessivement durs, les ongles doivent paraître en bonne santé... Sans passer votre temps chez l'esthéticienne, vous devez améliorer toutefois la qualité des accessoires que vous avez au bout des doigts.

Dans le feu de l'action, les marques d'ongles peuvent être portées sur toutes les parties du corps, mais les zones recommandées sont le cou, les aisselles, les seins, le dos, les fesses, la taille et les cuisses.

Il existe différentes pratiques.

Dans la première, les doigts sont maintenus ensemble et les ongles passent sur les seins ou les cuisses de votre partenaire sans laisser aucune trace, mais de manière à faire se hérisser tous les poils du corps. La pression doit produire un crissement caractéristique et doux, comme en grattant l'ongle du pouce contre les autres doigts.

Dans la deuxième, de l'extrémité de l'ongle du majeur, vous pouvez imprimer une demi-lune sur les seins ou le cou.

Posées l'une en face de l'autre, les demi-lunes forment une pleine lune, un mandala très décoratif pour le nombril, les articulations des cuisses et la petite dépression au-dessus des fesses.

Une quatrième option, sans doute la plus simple, est de laisser une ligne droite. N'importe quelle partie du corps convient, mais la griffe ne doit pas être trop longue.

La réussite dans les choses simples peut instiller la confiance pour en entreprendre de plus complexes : une ligne, lorsqu'elle est légèrement incurvée et gravée sur le sein ou dans le cou, devient une "griffe de tigre".

Plus difficile est la "patte de paon" : il convient, pour lui donner forme, de placer le pouce sous le mamelon et les autres doigts au-dessus, puis de serrer doucement mais fermement. Je vous concède que peu d'hommes font leur marque à cet endroit, car cela demande une grande habileté. Mais si votre compagne en retire un grand plaisir, il faut essayer.

De plus, la capacité à réaliser cette marque vous encouragera peut-être à tenter une "patte de lapin", dans laquelle plusieurs pattes de paon sont inscrites les unes près des autres autour des mamelons. L'image finale ressemble à une trace de lapin et est très appréciée d'une femme passionnée.

Enfin, il y a la "fleur de lotus" qui (vous l'aurez deviné) ressemble à une fleur de lotus. À ciseler idéalement sur les seins ou à la taille.

Vous devez désormais me considérer comme un maître sculpteur exerçant sous couvert de culture amoureuse ! Mais, malgré les formes complexes que je vous recommande, il est impossible de définir les meilleures méthodes. Sous l'emprise de la passion, chacun trouvera sa propre forme. Vous et votre compagne inventeraient autant de dessins qu'ils sont nombreux. Les usages que je décris sont purement indicatifs : ils ne doivent pas enfermer le désir et empêcher cent fleurs de fleurir… pourvu que la saison soit adaptée, la charrue propre et le terrain favorable.

Un avertissement tout de même : l'amour, à part ces griffures, ne laisse pas de traces. Ainsi, tant que votre compagne peut les cacher, elles sont parfaitement acceptables. Une griffure prend sa valeur dans le temps parce qu'elle a le pouvoir de rappeler le souvenir de la passion.

Réfléchissez à ce poème tiré du Kama Sutra :

Lorsqu'une femme observe les cicatrices,

Que des ongles ont laissées en des lieux secrets,

Son amour, même pour un homme depuis longtemps oublié,

Se fait à nouveau aussi tendre qu'à ses premiers temps.

Lorsque les passions se sont éteintes depuis longtemps,

L'amour peut s'effacer,

À moins que des marques, creusées par des ongles,

Ne rouvrent, par le biais du souvenir, les vannes de la passion.

Désir et respect alors refleurissent,

Même chez un étranger qui observe,

Chez une jeune fille,

Des seins griffés jadis.

Et un homme marqué en quelque endroits,

D'une trace d'ongle,

Souvent trouble la femme,

Si ferme qu'elle soit.

Il n'est point de moyens plus appropriés,

D'accroître la passion,

Que ceux infligés, par les dents et les ongles.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110