• Catherine

La simplicité

J’aimerais partager avec vous un élément que j’intègre de plus en plus dans ma vie.

Il s’agit de la simplicité.

C’est ce qui est là sous nos yeux, qui est évident, qui est simple et qu’on ne voit pas. Cela m’a d’ailleurs pris un certain temps à réaliser.

Concrètement, voici quelques exemples de simplicité :

Au lieu de batailler avec mes pensées et de perdre mon énergie et ma bonne humeur, je les laisse simplement passer pour vivre l’instant présent. Si parfois, elles gagnent et m’emportent, ce n'est pas grave. En remettre une couche, cela compliquerait inutilement la situation.

Au lieu de chercher partout des réponses, j’utilise le génie en moi qu’est l’intuition. Pour cela, il faut lui offrir de bonnes conditions pour apparaître : en ayant un esprit calme, en étant en paix avec soi-même. La difficulté est qu’en demandant la réponse avec trop d’effort, cela crée une tension l’empêchant d’apparaître. Tout réside dans la simplicité du moment présent, sans attente particulière.

Au lieu de projeter sur moi, sur les autres, j’observe se qui ce passe comme le ferait un témoin extérieur n’ayant aucun parti pris.

Au lieu d’entrer en conflit avec les autres et de me punir inutilement avec des bêtises, j’écoute et je traite l’interlocuteur comme j’aimerais être traité. Les habitudes sont parfois tenaces donc cela se met en place petit à petit. L’important est d’avancer et de regarder tous les progrès accomplis.

Au lieu de comparer avec d’autres, j’accepte que cela ne soit pas possible. Nous avons tous un point de départ, des habiletés différentes, donc comparer est tout simplement une bêtise. Je ne me compare qu’avec moi-même. La comparaison avec d’autres m’a permis de débusquer certains côtés de l’ego. C’est facile à observer.

Une émotion négative apparaît à l’idée que l’autre est fait mieux ou à l’inverse une émotion positive apparaît en se croyant meilleur.

Au lieu de voir tout ce que je n’ai pas encore fait, tout ce que je n’ai pas, je regarde tout ce que j’ai déjà réalisé et je remercie la vie pour tout ce que j’ai. La vie est ultimement neutre donc pourquoi se faire du mal inutilement ?

Au lieu de manger des produits industriels pour avoir mal à l’estomac puis en remettre une couche avec un produit chimique pour compenser ces effets, je mange simplement des aliments naturels, en prenant le temps de cuisiner et de connaître ce que je mange.

Pour avoir du temps sur ce qui compte vraiment, je simplifie en éliminant tout le superficiel. Cela peut-être la télévision, une activité faite sans plaisir... Vous les reconnaîtrez facilement si vous employez des "il faut" ou "je dois". Ce n’est pas toujours évident, il faut faire preuve de recul pour être honnête avec soi-même et voir ce qui est le plus important.

Au lieu d’acheter des choses inutiles, je me pose la même question que le Dalaï-lama :

- Est-ce que j’ai vraiment besoin de cela ?

Si la réponse est non, le problème est réglé.

Cette liste est celle que j’ai découverte pour moi, à vous maintenant de simplifier à votre façon pour vous faciliter la vie. Ce sont toutes ces petites choses mises bout à bout qui m’ont permis de faire de grands changements.

Et vous, comment vous simplifiez-vous la vie ?

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110