• Catherine

Être hypersensible. partie 2

Hyper-sensibilité et sur-efficience mentale

Les hypersensibles le sont souvent à cause d’un autre paramètre : la sur-efficience mentale. Voici quelques caractéristiques de la sur-efficience mentale :

– hyper-stimulabilité, hyper-sensibilité, susceptibilité,

– fonctionnement cérébral non linéaire : en arborescence ou par associations,

– curiosité, créativité, imagination débordante,

– capacité à faire plusieurs choses en même temps, persévérance (si l’intérêt le justifie),

– intérêts très variés, passant facilement d’un domaine à l’autre,

– recherche de la compagnie de personnes plus âgées,

– sens de l’humour très particulier, souvent incompris,

– respect des règles bien comprises, mais tendance à questionner l’autorité non fondée,

– perfectionnisme, doublé d’une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l’échec,

– possibilité d'être en extase même avec un tout petit quelque chose,

– possibilité de se distraire seul, comprendre vite,

– capacité d'apprentissage importante,

– grande capacité d’ouverture.

Au-delà de nos cinq sens

Nos cinq sens sont les sens principaux que nous utilisons pour vivre chaque jour. Mais ce serait diminuer fortement les capacités de l’être humain que de penser que ce sont eux qui nous définissent entièrement, car ils ne constituent finalement que nos sens corporels.

En effet, nous sommes dotés d’un corps et d’un esprit. Et par conséquent, d’autres sens s’ajoutent aux cinq que nous connaissons tous : les sens spirituels.

On parle souvent par exemple du sixième sens, que l’on associe souvent à l’intuition par exemple.

Il y a aussi l’émotion, l’imagination, la conscience et l’inspiration. D’où provient tout cela ? L’on s’aperçoit bien qu’ils ne proviennent pas des cinq sens corporels, ils sont à part, et ceux qui les maîtrisent ont une vie beaucoup plus riche et sereine que ceux qui les ignorent et ne cherchent pas à les développer.

Comment vivre dans ce monde en tant qu’hypersensible

Comment m’intégrer aux personnes que je fréquente, aux groupes, à la vie sociale ? Comment acquérir une certaine sérénité et paix intérieure malgré ces nombreuses pensées, images et sensations qui m’habitent en permanence ? Comment arriver à ne faire qu’une seule chose à la fois sans trop me disperser ? Comment vivre sur terre, sans pour autant rejeter le fonctionnement de la société ?

Voici quelques conseils :

Cesser immédiatement de penser que vous avez un problème. Cette grande capacité de compassion pour les autres fait que les gens aiment se confier à vous et vous font confiance.

Avec votre intuition développée, vous êtes moins propices au fait de vous faire avoir par les autres ou de vous retrouver dans des situations que vous n’auriez pas vues venir.

Étant de profonds empathiques, vous voulez aider les plus faibles et toujours défendre les injustices.

Vous êtes propices à l’apprentissage permanent, à la remise en question, et êtes donc en constante évolution.

Se protéger des lieux, personnes et circonstances qui peuvent vous toucher

Connaissant votre hyper-sensibilité, il est impératif de vous protéger. Le monde ne changera pas du jour au lendemain, c’est donc à vous de vous y adapter en sélectionnant avec attention tout ce que vous faites, les endroits où vous allez, ce que vous regardez et les gens que vous fréquentez.

L’hypersensible a besoin d’être dans des environnements positifs, sereins et sains. Il doit éviter les milieux stressants et compétitifs. Il en va de même pour les personnes qu’il fréquente, car il détecte toute mauvaise intention ou émotion négative chez les autres. L’hypersensible a souvent besoin de solitude et n’aime pas être dans les endroits trop peuplés. Il devra donc respecter cela pour se protéger et conserver son bien-être. Ce n’est aucunement un acte égoïste mais au contraire un grand acte d’amour propre et de respect de soi.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110