• Catherine

Être hypersensible. partie 3

Cela ne veut pas dire que l’hypersensible doit vivre dans une bulle coupée du monde et en ignorer les problèmes. Il doit se connaître assez pour comprendre ce qu’il peut regarder, faire, et qui il peut fréquenter sans devenir ensuite trop déstabilisé par ses émotions. Un exemple : Je suis hypersensible, par conséquent regarder des images de maltraitance animale provoque en moi une telle violence et tristesse que je peux difficilement regarder ces images sans en être bouleversée. Je décide donc de ne pas trop m’exposer à ces images. Mais, de l’autre côté, cela ne veut pas dire que je ne vais rien faire pour que les choses évoluent. Au contraire, j’utilise ce que je ressens comme force, pour un changement positif dans le monde en sensibilisant les autres sur ces sujets et en étant moi-même actrice de ce changement.

Utiliser son hypersensibilité comme force

Rendez-vous bien compte de la force qu’est votre hypersensibilité. Si vous êtes nés avec ces facultés, autant les utiliser. L’hypersensible a besoin de se réaliser donc c’est en s’investissant dans une grande cause, ou dans un travail qui correspondra avec sa passion, et en se concentrant régulièrement sur une activité qui lui plaît (artistique, physique, spirituelle…), qu’il développera sa confiance en lui et qu’il deviendra moins sensible aux critiques.

Pratiquer la méditation et toute activité visant à donner plus de sérénité et de paix intérieure

L’hypersensible a besoin de se vider régulièrement la tête de toutes les émotions ingurgitées pendant la journée. La méditation est un excellent moyen de dissiper tout cela. L’activité physique aussi, la musique, l’art, et pratiquement tout activité qui permet en fait à l’esprit de s’évader et à ne plus penser.

Comprendre que rien n’est hasard et que si vous êtes hypersensibles, c’est qu’il y a une raison

Si tout le monde était hypersensible, alors il n’y aurait pas de chirurgiens, de pompiers, de policiers, d’infirmiers…

Mais si personne était hypersensible, alors il n’y aurait pas d’artistes, de révolutionnaires, de chanteurs, d’écrivains, de psychologues, de bénévoles...

Il faut de tout pour faire un monde et si vous êtes hypersensibles, c’est qu’il y a une bonne raison à cela. Il vous suffit d’utiliser cette hypersensibilité pour le bon métier, et d’être entouré des bonnes personnes qui sauront reconnaitre cela en vous comme étant une qualité et l’honorer.

Conclusion

Vivre dans ce monde violent, dur, et souvent sans conscience peut être extrêmement difficile pour une personne hypersensible. Plusieurs fois, on peut même se demander ce que l’on fait là, à quoi bon continuer, puisque tout cela n’a pas de sens.

Mais dans ce monde, rien n’est hasard. Même si cela peut être difficile à comprendre d’un point de vue terrestre, à l’échelle de l’univers, tout a sa place, et tout est parfait. Si une personne nait hypersensible, c’est qu’il y a une bonne raison derrière tout cela. Le tout est de trouver laquelle.

Qu’est-ce qui vous procure le plus de joie dans la vie ? Réfléchissez à vos passions et trouvez comment allier votre sensibilité et votre passion, pour ainsi donner naissance à une activité qui vous donnera votre place dans le monde et vous fera réaliser que tout cela n’était vraiment pas un hasard, que c’était bien votre destinée, et que tout cela était vraiment parfait, pour ce que vous étiez sensés accomplir et apporter à ce monde.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110