• Khalil Gibran

Le Prophète, la joie et la tristesse

Voici un livre qui a inspiré beaucoup de générations. Je ne ferais pas d’analyse du livre, il parle de lui-même. Je laisse donc la place au texte. Aujourd'hui, sur la joie et la tristesse.

Votre joie est votre tristesse sans masque, et ce même puits d'où monte votre rire a été rempli de vos larmes.


Et comment en serait-il autrement ?

Plus la tristesse creusera profond dans être, plus vous pourrez contenir de joie.

La coupe qui contient votre vin n'est-elle pas justement la coupe qui a été cuite dans le four du potier ?

Et le luth qui apaise votre esprit n'est-il pas fait justement d'un bois évidé avec des couteaux ?

Lorsque vous êtes joyeux, regardez au plus profond de votre cœur et vous découvrirez que c'est seulement ce qui vous a donné de la tristesse qui vous donne de la joie.

Lorsque vous serez envahi de tristesse, regardez de nouveau dans votre cœur, et vous verrez qu'en vérité vous pleurez pour ce qui avait fait vos délices.

Quelques-uns d'entre vous disent, "La joie est plus grande que la tristesse", et d'autres disent, "Non, c'est la tristesse qui est la plus grande".

Mais je vous le dis, elles sont inséparables.

Elles viennent ensemble, et quand l'une est assise seule avec vous à votre table, n'oubliez pas que l'autre est endormie sur votre lit.

En vérité, comme les balances, vous êtes suspendu entre votre tristesse et votre joie.

C'est seulement lorsque vous êtes vide que vous êtes immobile et à l'équilibre.

Quand pour peser son or et son argent le gardien du trésor vous soulève, votre joie ou votre tristesse doit alors s'élever ou tomber.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110