• Catherine

Aide de la méditation

Je n’arrive pas à faire le vide dans ma tête ?

Faire le vide est une des idées reçues qui peut devenir une pression pour de nouvelles ou futures personnes pratiquant la méditation : la peur de ne pouvoir faire le vide.

Est-ce le but de la méditation de faire le vide ? Dans la philosophie zen, il y a une image qui est utilisée et que j’aime beaucoup. C’est l’image d’une pièce. Notre mental est comme une pièce. Faire le vide serait comme vouloir sortir les meubles, tous les objets et pourquoi pas aussi les murs. Le problème est qu’il y a une seule pièce où vous pouvez entreposer : celle où vous êtes. Une fois la méditation terminée, où seront les meubles et est-ce qu’ils ne reviendront pas plus vite qu’ils ne sont sortis ?

L’esprit est vivant, les pensées reviennent. Rien n’est fixe. Si nous reprenons l’image de la pièce, la méditation serait plus comme nettoyer cette pièce, prendre soin de chaque espace, de chaque objet et pourquoi pas ? la décorer à notre goût.

Contrôler l'esprit est-il possible ?

Essayez sans méditer de contrôler vos pensées, juste pour tester. Quel est le résultat ? J’ai lu un jour que nous avons plus de soixante mille pensées par jour. Contrôler serait peut-être une entreprise vaine ? Contrôler est une préoccupation de notre monde moderne, contrôler son horaire, sa vie, ses relations.

La méditation invite juste à être.

Une pensée arrive, que faire ?

Pourquoi ne pas juste l’observer, la reconnaître et la laisser suivre sa route ? Au début de la pratique, il se peut que le méditant soit embarqué dans la vague de cette pensée mais très vite l’habitude d’être avec soi et ses pensées laissera place à un observateur aimant.

Apprenons à ne pas lutter contre notre nature. Accueillons-nous avec bienveillance.

Puis-je méditer lorsque je suis en colère ou énervé ?

La méditation est le reflet de la vie : un jour, le grand soleil et les promenades dans les prés verts pour finir par une sieste sous un arbre et le lendemain, une forte tempête avec des vagues qui fouettent le visage alors qu’il fait -10 degrés.

Pratiquer la méditation, c’est être vivant. Cette situation est même parfaite.

La méditation est un moment qui permet de tester, d’essayer et d’oser. Être présent totalement pour soi avec une émotion est une pratique inestimable. Apprendre à ne pas fuir, ou éviter par l’action est le but de s’asseoir et de méditer.

La méditation permet de voir que nous pouvons vivre une émotion sans nous juger et sans créer une histoire autour de l’émotion. Elle permet de voir et d’expérimenter qu’en restant présent tout passe et qu’après le calme, la colère peut venir et ensuite le bien-être réapparaît. Nous ne sommes pas nos émotions, nous sommes plus grands que cela.

Lorsque vous êtes en colère, énervé ou toutes autres émotions négatives, utilisez la méditation pour aller découvrir la partie de vous qui recherche le calme et le bien-être.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110