• Catherine

Réponse à tout

L'institutrice présente à la classe un nouvel élève arrivant du Japon :

- Les enfants, voici un nouvel élève qui s'appelle Sakiro Suzuki.

Le cours commence.

L'institutrice :

- Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture franco-américaine. Qui a dit : donnez-moi la liberté ou la mort ?

Par un murmure dans la salle. Suzuki lève la main :

- Patrick Henry, en 1775 à Philadelphie.

L'institutrice :

- Très bien Suzuki. Et qui a dit : l'état est le peuple, le peuple ne peut pas sombrer.

Suzuki lève la main :

- Abraham Lincoln, en 1863 à Washington.

L'institutrice :

- Excellent Suzuki. Maintenant, qui a dit : je vous ai compris.

Suzuki lève la main et dit :

- Charles de Gaule à Alger, le 4 juin 1958.

L'institutrice regarde les élèves et dit :

- Honte à vous ! Suzuki est japonais et il connait l'histoire française et américaine mieux que vous !

On entend alors une petite voix au fond de la classe :

- Allez tous vous faire enculer, connards de japonais !

- Qui a dit ça ? s'insurge l'institutrice.

Suzuki lève la main et, sans attendre, dit :

- Général McArthur, 1942, au Canal de Panama et Lee lacocca, 1982, lors de l'assemblée générale de General Motors.

Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :

- Y'm'fait vomir…

L'institutrice hurle :

- Qui a dit ça ?

Et Suzuki répond :

- George Bush Senior au premier Ministre Tanaka pendant un dîner officiel à Tokyo en 1991.

Un des élèves se lève alors et crie :

- Pomp'moi l'gland !

Et Suzuki, sans sourciller :

- Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997 dans la salle ovale de la Maison Blanche à Washington et DSK à une femme de chambre du Sofitel de New-York en 2011.

Un autre élève lui hurle alors :

- Suzuki, espèce de grosse merde !

Suzuki :

- Valentino Rossi, lors du Grand prix de moto en Afrique du Sud en 2002.

Un autre élève crie plus fort :

- Casse toi pov'con !

Et Suzuki répond :

- Trop facile celle-là, Nicolas Sarkozy au Salon de l'Agriculture le 23 février 2008 à Paris à un visiteur peu doué en grammaire.

La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît :

- Merde, je n'ai encore jamais vu un bordel pareil !

Et Suzuki :

- Alain Juppé, le 24 novembre 2012 en évoquant la situation à l'UMP.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110