• Catherine

Voici une manière simple, rapide et efficace pour vaincre votre anxiété

Nous avons tous déjà connu l’anxiété. Ce sentiment inconfortable qui nous met en position de faiblesse. Entre peur, crainte, manque de courage, baisse d’estime de soi et de confiance en soi, l’anxiété nous fait souvent perdre de nombreuses occasions de nous dépasser, de nous sentir fort et vivant et est même parfois à la source de la dépression.

Mais ne vous inquiétez pas. Comme tout problème à sa solution, l’anxiété peut tout à fait être combattue. Pas besoin forcément d’une aide extérieure. Tout est dans votre tête et c’est ce que nous démontre cette étude réalisée par des chercheurs.

3 méthodes anti-anxiété ont été testées

Les chercheurs qui ont réalisé cette étude sont convaincus que l’anxiété peut rapidement être défaite en pensant positivement et, précisément, en développant le sens d’empathie.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont demandé à des étudiants de faire une petite expérimentation. Les étudiants devaient marcher autour d’un bâtiment pendant 12 minutes. Ils devaient se regarder les uns les autres et ressentir le plus sincèrement possible les trois émotions et/ou pensées suivantes :

1. Souhaiter le meilleur pour autrui


En d’autres termes, les étudiants devaient regarder les personnes qu’elles croisent en pensant le plus sincèrement possible : Je souhaite que cette personne soit heureuse.

2. Développer un sens d’interconnexion


Autrement dit, les étudiants devaient penser à la manière dont ils étaient reliés aux autres. Pour ce faire, ils devaient réfléchir aux points communs qu’ils partageaient avec leurs camarades.

3. Faire de la comparaison sociale descendante


La comparaison sociale descendante est, au fait, à l’opposé des deux premières méthodes. En termes simples, il s’agit juste de regarder les autres et de se comparer à eux.

Une conclusion flagrante en est ressortie

À la fin de cette expérimentation, les chercheurs ont pu conclure que la méthode la moins efficace a été la comparaison sociale descendante. Les étudiants ayant testé cette méthode n’ont en aucun cas vu leur anxiété baisser ce qui est tout le contraire des étudiants ayant développé plus d’attention et d’empathie avec les autres qui témoignent qu’ils sentaient rapidement leur anxiété disparaître pour laisser place à du bien-être et à un sentiment d’interconnexion avec les autres.

Se promener et offrir de la gentillesse aux autres peuples du monde réduit l’anxiété et augmente le bonheur et le sentiment de lien social. C’est une stratégie simple qui ne prend pas beaucoup de temps et que vous pouvez intégrer à vos activités quotidiennes.

Mais que penser donc de ces personnes qui se servent de la comparaison pour atteindre leurs objectifs ? À la base, la comparaison sociale à la baisse est une stratégie compétitive. Cela ne veut pas dire que cela ne peut avoir aucun avantage, mais les mentalités compétitives ont été associées au stress, à l’anxiété et à la dépression.

Mais est-ce que cette technique d’être gentil et de respirer la sympathie, l’empathie et la bienveillance envers autrui est adaptée à tout le monde, aux philanthropes comme aux narcissiques ?

Cette pratique simple a de la valeur, quel que soit votre type de personnalité. Faire preuve de tendresse envers les autres a également permis de réduire l’anxiété, d’augmenter le bonheur, l’empathie et les liens sociaux.

Donc vous avez votre réponse, si vous voulez réduire votre anxiété, soyez empathique et bienveillant envers autrui et vous-même !

    ​2020 - Dhyâna

    1/110