• Catherine

3 questions à vous poser lorsque rien ne marche

Tout au long de ma vie, j’ai vécu des moments où le monde entier me semblait être en train de s’effondrer (ou du moins c’était ce que je ressentais), et rien de ce que j’ai pu faire n’a amélioré ou inversé la situation. Chaque semaine, des gens viennent à moi afin de partager leur frustration et même leur désespoir dans leur incapacité à renverser une tendance, quand les choses ne se passent pas bien dans leur vie.

Au cours de ces 14 dernières années, j’ai vu qu’il existe de puissantes étapes pour nous aider à nous sentir plus forts et pleins d’espoir, afin que nous puissions régler nos situations difficiles. Je me suis rendu compte que se poser ces trois questions critiques peut ouvrir la porte au changement quand rien d’autre ne fonctionne :

1. Quel est le schéma à changer ?

Si vous creusez assez profondément, vous vous rendrez probablement compte que ce que vous éprouvez aujourd’hui est le reflet d’un modèle qui a été répété à maintes reprises dans votre vie. Que vous ne gagniez pas assez, que vous soyez malmené par un patron horrible et narcissique, ou que vous vous épuisiez pour essayer de tout faire et de la meilleure manière, vous verrez probablement que ce que vous vivez aujourd’hui est quelque chose issu de votre passé mais que vous n’avez jamais reconnu.

Nous ne pouvons pas améliorer nos situations ou nos vies si nous ne nous connaissons pas profondément, si nous ne comprenons pas comment nous avons été façonnés et formés dans nos premières années (enfance et avant), années qui ont contribué à créer l’être que nous sommes, si nous ne comprenons pas non plus comment nous nous voyons, et nos vies. Prenez le temps ce week-end d’écrire tout ce que vous pouvez penser qui a façonné celui que vous êtes devenu, ainsi que les messages critiques et les traitements que vous avez reçus dans l’enfance (des figures d’autorité et autres) qui vous ont influencé. Pensez à l’événement le plus important de votre vie et à l’impact que cela a eu sur la direction que vous avez prise. Ensuite, déterminez lequel de ces messages et expériences pourrait vous nuire maintenant que vous êtes prêt à vous en libérer.

2. Est-ce que je me valorise et m’apprécie à ma juste valeur ?

Lorsque nous vivons des situations et des relations difficiles qui regroupent non-respect, dévaluation et injustice, cela découle souvent d’un manque de valorisation de soi-même, en ne reconnaissant pas votre valeur, en n’ayant pas confiance en vous, en ne vous acceptant pas, en ne vous aimant pas.

La croyance que vous n’êtes pas digne, légitime ou capable, fait des ravages sur tout ce que vous faites, y compris vos relations, votre rôle parental, votre travail, vos efforts bénévoles, votre santé physique et émotionnelle, vos finances et bien plus encore.

Si vous réalisez que vous ne vous voyez pas de manière positive et que vous ne croyez ni en vous ni en votre valeur, il est temps de changer cela. Nous pouvons y parvenir par des moyens d’auto-assistance, mais la meilleure approche consiste à obtenir une aide extérieure, par exemple un thérapeute qui peut vous soutenir et vous guider pour 1) reconnaître pourquoi vous vous voyez comme "moins que" et ne méritant ni appréciation, ni amour, ni respect, 2) libérer la douleur et le traumatisme des expériences passées qui ont renforcé votre concept de soi négatif (et qui peuvent être aussi simples que de s’être fait virer ou d’avoir raté une promotion), et 3) construire de nouveaux modèles de pensée et de comportement qui vous aideront à vous rendre compte combien vous êtes talentueux, précieux et important dans ce monde.

3. Quelles sont mes limites ?

Les limites sont les barrières invisibles entre vous et vos systèmes extérieurs. Ils régulent le flux et l’apport d’informations depuis et vers vous, avec les systèmes externes (y compris votre famille, votre lieu de travail, vos patrons, votre institution religieuse, vos figures d’autorité, vos amis, etc.).

Avoir des frontières saines et bien développées est une dimension essentielle d’une vie et d’une carrière réussies et heureuses. Les limites garantissent que vous êtes protégé contre les comportements et les actions qui vous blessent ou vous manquent de respect. Sans limites saines, vous ne pouvez pas reconnaître vos limites ou les appliquer avec force et autorité.

Et sans courage, en défendant vos idées, votre personne, vous constaterez que votre situation ne peut pas et ne s’améliorera pas, jusqu’à ce que vous puissiez au contraire faire preuve de courage.

Je me suis rendu compte que les personnes ayant des limites très restreintes ont presque toujours été victimes d’une certaine forme de manipulation ou de traumatisme émotionnel dans leur enfance, et cela peut notamment passer par l’éducation parentale, lorsque ceux-ci exigent certains comportements afin d’être aimés et acceptés. Les enfants qui ont été abusés ou maltraités (émotionnellement, sexuellement, physiquement, etc.), par exemple, subissent une violation de leurs limites avant même d’avoir le pouvoir ou la capacité de se défendre ou de se protéger.

Mais cela ne concerne pas seulement les personnes qui ont été ouvertement "maltraitées" dans l’enfance ou qui ont été blessées. Fait intéressant, des centaines de personnes qui ont débloqué leur carrière ont également des limites très restreintes et permettent ainsi d’être maltraités mais sans jamais s’en rendre compte. Ils n’ont jamais compris à quel point la parentalité qu’ils avaient reçue était dommageable. Ils n’avaient pas vu (jusqu’à ce que l’on en apprenne davantage sur ce que sont vraiment des parents aimants, efficaces et solidaires) combien ils avaient été diminués et endommagés par des parents qui montraient seulement de l’amour conditionnel et étaient manipulateurs et contrôlants.

Si nous ne reconnaissons pas cela en grandissant et ne faisons pas le travail nécessaire pour renforcer nos limites (ce qui peut être très effrayant pour ceux qui ont été élevés pour ne pas se défendre), nous subirons des mauvais traitements et des comportements négatifs de la part des autres, et notre situation ne pourra pas s’arranger puisque nous ne le permettons pas, en quelque sorte.

Il y a quelques étapes critiques à franchir pour renforcer vos limites, mais la première est de vous demander : Qu’est-ce que je désire vraiment ? Définissez ceci aussi clairement que possible et déterminez les éléments dont vous avez le plus besoin dans votre vie. Considérez ceci :

- Acceptation

- Énergie

- Être entendu

- Gentillesse

- Honnêteté

- Justice

- Puissance

- Respect

- Sécurité

- Temps

Il y a six formes d’énergie dans la vie et quand nous sommes bloqués dans l’une d’entre elles, nous sommes habituellement bloqués dans au moins plusieurs autres. Les six formes d’énergie sont l’argent, le temps, la vitalité, le plaisir, la créativité et le soutien des autres.

Contre quoi luttez-vous aujourd’hui ?

Qu’est-ce qui vous contrarie, vous rend furieux, vous fait ressentir de la rancœur, vous épuise, vous diminue dans votre valeur ? Il est fort probable que vos limites aient besoin d’être renforcées dans au moins une de ces situations. Votre patron exige-t-il que vous soyez disponible 24h/24, 7j/7 ? Votre conjoint vous aide-t-il à la maison ? Votre ami est-t-il égoïste, critique, et incapable d’être attentionné avec vous ? L’un de vos parents vous traite-t-il mal ?

Une fois que vous reconnaissez exactement ce dont vous avez besoin, et que ce que vous autorisiez jusque-là n’est plus acceptable, commencez à définir des limites claires et inébranlables qui vous permettront de dire Stop ! à voix haute et à vous-même. Et votre situation changera pour le mieux.

En répondant aux questions ci-dessus, vous commencerez à reconnaître ce qui bloque votre chemin afin d’améliorer considérablement votre carrière et votre vie.

    ​2020 - Dhyâna

    1/110