top of page

Réfléchir et vivre en paix

La vie vous donne tout le temps de faire ce que vous voulez si vous restez dans le moment présent.


La spiritualité est une source d'énergie qui nous inspire et nous transforme profondément et peut être définie de nombreuses façons. On peut parler d’énergie, d’une façon de voir le monde, d’une philosophie de vie, ou encore d’un exercice d’introspection… Lorsque nous mettons à profit notre spiritualité pour résoudre des problèmes ou pour identifier la voie à suivre, nous parlons alors d’intelligence spirituelle.


Qu’est-ce que la spiritualité ?


Le temps dont nous pouvons tirer parti n’est rien que le temps qui existe déjà. C’est-à-dire le temps présent.


Il existe de nombreuses définitions de la spiritualité. Aucune définition n'est plus juste qu’une autre. La spiritualité est très personnelle. C’est, en quelque sorte, une question de foi. Il s’agit d’une énergie qui nous relie à nous, aux autres et à l’essence des choses. C’est la conscience d’une partie de nous qui se manifeste de manière matérielle. Elle est liée à quelque chose de plus grand que les êtres vivants.


Qu’est-ce que l’intelligence spirituelle ?


La spiritualité ne consiste pas à adopter davantage de croyances et d’hypothèses, mais à découvrir ce qu’il y a de meilleur en vous.

Amit Ray


La spiritualité est liée à l’intelligence spirituelle. Il s’agit d’une capacité qui nous permet de donner de la valeur à nos vies. Bouddha en parlait en son temps en utilisant le terme de vipassana. Soit une capacité de vision pénétrante pour saisir la réalité profonde des phénomènes et voir les choses telles qu’elles sont.


C'est également la capacité qui nous permet d’affronter et de résoudre des problèmes de sens et de valeurs, de voir notre vie dans un contexte plus significatif, et en même temps de déterminer quelle action ou quel chemin est le plus bénéfique pour notre vie.


Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

Teihard de Chardin

Commenti


bottom of page