• Catherine

Kama sutra : 27

Après l'amour

Rien ne montre mieux le respect pour les femmes que la nécessité de mener le jeu sexuel jusqu'à la satisfaction mutuelle.

Pour la plupart des hommes, le rapport sexuel prend fin avec leur orgasme. Après, ils ressentent un besoin impérieux de se retourner et de dormir (parfois même en ronflant), ou encore, si les circonstances ne se prêtent pas au luxe du sommeil, de remonter leur pantalon puis de se sauver.

Je n'ai aucune indulgence pour de telles brutes. Un bon amant doit avoir le raffinement de mener l'intimité à une fin élégante et participer à la création d'une atmosphère post-coïtale pleine de respect, où la sensualité puisse trouver son expression renouvelée dans le sentiment d'être ensemble. Ainsi, le silence et le repos qui suivent spontanément les sommets de la passion peuvent par moments être empreints d'une gêne qu'il faut faire traverser à l'aimée avec tendresse et confiance.

Après le rapport sexuel, vous devez avoir la courtoisie, si elle en exprime le souhait, de lui laisser la jouissance exclusive de la salle de bains pendant quelque temps. A son retour, il convient de l'accueillir chaleureusement, de manière qu'elle n'ait pas l'impression que le sexe importait plus que sa personne.

Pourquoi ne pas lui offrir un massage pour la détendre après ses efforts ? Alors qu'elle se détend, il convient de l'étreindre à nouveau et de lui proposer une boisson ou de grignoter quelque chose. Plus tard, si votre aimée est d'humeur à sortir, vous pouvez la guider sur la terrasse pour contempler le ciel par exemple et poursuivre une conversation qui lui soit agréable.

Pourquoi recommander cette galanterie, même si elle est totalement sincère ? La nature de la relation m'indiffère : que les amants soient mariés, amis, simples connaissances ou mêmes de parfaits étrangers, que leur union soit officielle ou clandestine, ces circonstances importent peu. C'est par principe que je sois opposé à la philosophie du "On couche ? Merci, salut !".

Le bon amant doit savoir donner à son odyssée sexuelle un beau début et une fin encore plus magnifique. Vous vous devez de refuser que tant de splendeur puisse se finir abruptement et dans l'indifférence, et même souhaiter rendre hommage à une partenaire qui a pu être la source d'une telle joie.

De toute évidence, toutes les rencontres sexuelles ne peuvent se terminer avec tant de brio : la lune ne brille pas chaque nuit, les étoiles ne sont pas toujours au rendez-vous et le temps manque souvent pour un massage. Ce scénario n'est pas fait pour être reproduit aveuglement, mais pour indiquer l'esprit qui devrait présider à la fin du jeu amoureux : vous devez, par tous les moyens à votre disposition, vous montrer respectueux et romantique après le rapport sexuel. Un homme qui quitte le lit sans se retourner après l'orgasme est un rustre. Il dévalue l'expérience qu'il a vécue et rabaisse la femme qui l'a rendue possible. Il ne s'agit pas ici de simple politesse.

C'est en toute sincérité que j'envisage le cocon post-coïtal tissé par l'amant attentif comme une source exceptionnelle d'intimité, de détente et de plaisir. Après le tumulte de la passion, la plénitude et la sérénité offrent le cadre idéal pour une conversation tranquille, une occasion pour les amants de penser l'un à l'autre, d'évoquer à nouveau leur rencontre, les débuts et les développements de leur amour.

Même s'il n'est pas question d'amour éternel, la création d'une atmosphère de sérénité et d'harmonie à l'issue de l'agitation sexuelle est une bénédiction pleine de valeur aux yeux des amants sensibles, et particulièrement des femmes.

Bien sûr, une ambiance plaisante constitue aussi l'espace idéal pour faire renaître le désir. Dans la douceur du calme retrouvé réside la promesse du prochain orage. En témoignant désir et amour à sa partenaire après lui avoir fait l'amour, l'homme intelligent investi dans les fois suivantes.

Ainsi tourne la roue de la passion. A travers son flux incessant, ses hauts et ses bas, ces enseignements promettent le plaisir toujours renouvelé des sens.

L'amant qui se pénètre de cette sagesse accède a jamais au jardin éternel de l'amour.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110