​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110
    • Catherine

    Questions

    Un moine qui méditait sur des questions difficiles ne parvenait pas à pénétrer ces problèmes de manière satisfaisante et en éprouvait une grande peine.

    Un matin, il se rendit auprès du bouddha et lui dit :

    - Si vous pouvez m'expliquer toutes les questions difficiles que je me pose et satisfaire mon intelligence, je demeurerai votre disciple. Si vous ne parvenez pas à me les expliquer, je chercherai une autre voie.

    Le bienheureux lui répondit :

    - Laisse-moi te raconter une histoire : Un homme fut frappé d'une flèche empoisonnée. On fit venir un médecin. Mais lorsque celui-ci arriva, le blessé l'interpella :

    - Je ne permets pas que tu extraies la flèche avant que je sache quels sont ton clan, ton nom, ta famille, ton village, tes père et mère, ainsi que ton âge.

    De plus, je veux apprendre de quelle montagne provient la flèche, quelle est la nature de son bois et de ses plumes, qui a fabriqué la pointe de la flèche, et quel en est le métal.

    Ensuite, je veux savoir si l'arc est en bois de montagne ou en corne d'animal. Et aussi, je veux savoir d'où provient le remède et quel est son nom. Après que j'aurai appris toutes ces choses, je te permettrai d'extraire la flèche et d'appliquer le remède.

    Le bouddha demanda au moine :

    - Cet homme pourra-t-il connaître toutes ces choses et, après seulement, laisser enlever la flèche ?

    - Bien sûr que non, répondit le moine. S'il attend de tout savoir, il sera mort avant l'opération.

    - Tu es comme lui, repris l'éveillé. La flèche des vues fausses, enduite du poison de l'orgueil, a percé ton esprit. Je veux t'arracher cette flèche mais tu refuses que je te l'enlève, tu veux chercher à savoir si le moi est éternel ou temporel, le monde fini ou infini, et d'autres choses encore. Tu ne trouveras pas ce que tu cherches, mais tu y perdras la sagesse.