• Catherine

Suppressions

Un roi décida un jour de supprimer tous les faibles de son royaume.

La difficulté était de déterminer qui l'était et qui ne l'était pas. Pour cela, et après maintes réflexions, le tyran convoqua tous les hommes, sans distinction, et les condamna au châtiment suprême. On dépêcha le bourreau qui eut fort à faire. Malgré les cris et les plaintes, tous furent exécutés. L'immonde souverain était grandement satisfait de son stratagème. Il avait réussi à éliminer tous les lâches et les poltrons qui ternissaient l'image de son règne.

Or, voilà qu'arriva sur l'échafaud un retardataire, un solide gaillard qui ne semblait pas affecté par l'imminence de son terrible sort. Quand la hache se leva, il ne cilla pas, n'esquissant même pas un geste de recul. Le roi fut impressionné : enfin un de ses sujets résistait !

Au moment de l'épargner, on s'aperçut que le colosse était aveugle, sourd et muet. Pour cette raison, il n'avait exprimé aucune émotion, aucune peur. Le monarque trouva là matière à réflexion. S'il voulait gouverner sans heurts et sans opposition, il fallait simplement que son peuple soit maintenu dans l'ignorance et qu'il ne puisse plus rien voir, entendre et encore moins s'exprimer.

La résolution fut vite adoptée et le despote plongea son royaume dans les ténèbres de l'obscurantisme. Un jour, cependant, le roi tomba gravement malade, mais nul ne put le soigner, faute de trouver un praticien instruit dans la science médicale. Il mourut avec pour seule compagne sa propre folie.

L'homme, qui avait jadis échappé à l'exécution, continua de vivre heureux, ignorant de sa mésaventure.

    ​2020 - par Dhyâna Massages

    1/110