• Catherine

La voie

A l’époque où Bouddha dispensait son enseignement, il était suivi par un grand nombre de disciples.

Bien évidemment, tous l’écoutaient avec dévotion et tentaient d’appliquer à la lettre ses préceptes. Or, parmi tous ceux qui l’accompagnaient, il y avait un jeune homme dont l’attitude était pour le moins étrange, puisqu'il manifestait un profond ennui. Ses compagnons doutaient de la profondeur de ses convictions et le considéraient avec mépris. Mais il n’en avait cure et il continuait de suivre son maître, puisque celui-ci ne le rejetait point.

Or, un jour, où toute la troupe traversait un village, le disciple récalcitrant rencontra une jeune fille d’une grande beauté et aussitôt, il en tomba follement amoureux. Il s’exerça alors à séduire la belle et y arriva sans difficulté puisqu'elle paraissait non seulement sensible à ses menus présents mais également à son charme.

Pour le jeune homme, l’heure était venue de demander la main de sa bien-aimée, mais pour cela, il lui fallait le consentement du Bouddha. Averti, celui-ci offrit tout de suite son consentement.

Les autres disciples ricanèrent et demandèrent en chœur :

- Maître, est-ce parce qu’il est le plus mauvais de vos élèves que vous lui accordez si facilement la liberté ?

Bouddha répondit :

- Détrompez-vous, c’est parce qu’il est le meilleur.

Tous se regardèrent avec stupéfaction mais le maître, devançant leurs questions, ajouta :

- Lui seul a trouvé la voie.

    ​2020 - Dhyâna

    1/110