• Dino Buzzati

Tobi

Dans le silence de la maison déserte, tandis que je dessinais, un après-midi d’hiver, j’entendis derrière mon dos une voix placide et bienveillante qui appelait :

- Dino, d’un ton très clair.

Je me retournai, il n’y avait que Tobi, le barbet noir qui, couché sur le tapis, me regardait fixement.