• Catherine

Le dragon de la mer

Un matin, un vieux moine et son disciple s'embarquent pour la capitale. Ils voyagent par la mer. En ces temps troublés, les routes intérieures sont peu sûres. Ils naviguent prudemment, longeant la côte. Mais au milieu de l'après-midi, un orage d'une extrême violence éclate brusquement. Un vent furieux se met à souffler, des vagues monstrueuses déferlent sur la petite embarcation, qui bientôt se disloque et fait naufrage.


Le novice a pu saisir une planche, sans doute arrachée au bastingage. Le maître est en train de se noyer. Entre deux immersions, il interroge son compagnon d'une voix faible, mais aussi sereine que s'ils étaient tous les deux paisiblement assis à l'ombre du banian dans la cour du monastère :

- Dis-moi, Osano, comprends-tu l'enseignement du Bouddha ?


Alors, sans une seconde d'hésitation, d'un geste vif, le jeune moine tend la planche à son aîné, et se laisse couler au fond de l'eau. Le dragon de la mer, qui passait par là, voit le sacrifice du novice. Il fait naître une vague énorme qui soulève les deux moines et les dépose sains et saufs sur le rivage.


Celui qui pratique l'esprit de non-profit connaît à tous les instants de sa vie la réponse juste.